Comment rédiger un projet de thèse : petit guide des fondamentaux

Vous devez écrire un projet de thèse mais ne savez pas par où commencer ?

Souvent requis dans les dossiers de candidature à un contrat doctoral, le projet de thèse est un élément incontournable. Cependant, il ne vous sera pas demandé uniquement dans ce cadre-là et il peut s’avérer utile d’en maîtriser les points fondamentaux.

Voici quelques pistes pour vous aider à rédiger. 

Johannes Vermeer, Jeune femme écrivant une lettre, vers 1665, huile sur toile, 45×39,9 cm, National Gallery of Art, Washington.

 

Attention, les modalités et le contenu d’un projet de thèse peuvent varier en fonction de l’institution émettrice du poste/projet/bourse/contrat. Il vous faut toujours vous référer en premier lieu aux modalités transmises dans l’appel.

I. UN PROJET DE THÈSE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Un projet de thèse vise à permettre aux membres du jury (commission d’attribution de contrat doctoral, de bourses, etc.) de se faire une idée de l’intérêt et de l’originalité du sujet de vos recherches. 

Pour cela, votre projet doit être intéressant et prometteur, en démontrant votre maîtrise du sujet, son intérêt et son originalité. Ce document doit démontrer votre autonomie et témoigner de vos capacités personnelles pour le mener à bien. Le texte du projet est concis et précis (il ne dépasse que rarement les 4 pages). Les éléments complémentaires (principalement la bibliographie et le calendrier prévisionnel) sont généralement joints en annexe. 

Les points fondamentaux à aborder (l’ordre est indicatif et peut bien évidemment varier en fonction des besoins du sujet)

A- Une définition précise de votre sujet

Il faut annoncer rapidement quel est votre thème de recherche et le faire de la façon la plus précise possible. C’est l’occasion d’expliciter les termes spécifiques que vous employez (pourquoi avez-vous choisi ces termes et pas d’autres ? etc.) Dans cette partie sont aussi posées les bornes de votre recherche : quelle est l’époque concernée et la période précise ; dans quels lieux ? etc. 

B- L’état de la question 

Cette partie résume la manière dont a été traité votre sujet jusqu’à présent. Il détaille donc les principales tendances ainsi que les théories développées en rapport avec le sujet. L’état de la question – qui peut également être une historiographie rapide – permet d’avoir un premier aperçu du sujet et de justifier au préalable la problématique et l’orientation que vous avez choisies.

C- La problématique

Elle définit clairement votre sujet et présente le problème, la thèse que vous soutenez, ainsi que vos premières hypothèses. La problématique doit montrer l’intérêt de votre travail et comment ce dernier s’inscrit – en continuité ou en rupture – avec les travaux réalisés jusqu’à présent.

D- Les hypothèses

S’il existe des résultats préliminaires (issus de vos recherches précédentes, par exemple), ils peuvent être présentés de manière concise et servir de point de départ à l’élaboration de vos hypothèses. Ces dernières sont simplement des pistes, des réponses possibles à votre question de départ et devront être présentées comme telles. Elles pourront être infirmées, confirmées ou affinées par la recherche.

E- Le corpus 

Quelles œuvres allez-vous étudier ? Quelles sont leurs spécificités et pourquoi les avez-vous choisies ? Il faut préciser la nature des éléments qui constituent la base de votre réflexion. 

F- La méthode

La méthode doit être présentée brièvement et son choix justifié : pourquoi cette méthode et pas une autre ; avez-vous élaboré une méthode particulière pour votre sujet : vous êtes-vous inspiré.e de la méthodologie d’une autre étude ; de quel courant vous sentez-vous le plus proche ?

Présentez quelques auteur.ices qui utilisent des concepts que vous souhaiteriez développer ou qui ont été déterminant.es dans votre schéma de pensée.

G- Les sources 

Quels éléments vous permettront d’étayer votre propos ? La localisation des sources et leur nature sont à expliciter ici.

C’est également le moment de mentionner si un premier travail de dépouillement a été réalisé et, si ce n’est pas le cas, quel résultat vous en attendez. 

II. LES ÉLÉMENTS COMPLÉMENTAIRES

A- Le plan de recherche (facultatif) 

L’état d’avancement de vos recherches préliminaires vous a peut-être permis d’élaborer une première ébauche de plan : c’est l’occasion de la présenter et de montrer que vous avez déjà une vision d’ensemble de la manière dont vous allez traiter votre sujet. 

B- Un calendrier prévisionnel

En combien d’années comptez-vous faire votre thèse ? Quels sont les déplacements prévus ? Pendant combien de temps allez-vous dépouiller tel ou tel fonds ? Quand allez-vous rendre votre plan ? Quand commencerez-vous la rédaction ?

Tous ces éléments sont indicatifs et vont probablement être modifiés au fil du temps mais il montre l’organisation de votre temps et la manière dont vous allez structurer votre temps de travail. 

C- Une bibliographie indicative concernant le sujet traité

Une ou deux pages (maximum) sont suffisantes pour présenter une bibliographie indicative convaincante. Il faudra y mentionner les ouvrages fondamentaux de votre sujet qui constituent les connaissances de base avant le lancement d’une réflexion plus poussée. 

Vous avez désormais tous les éléments en main pour élaborer un projet de thèse qui tient la route. N’hésitez pas à le faire relire par votre directeur.ice et à votre entourage, même non spécialiste ! 

Bonne chance… Et ne merdez pas !

Natacha Aprile
Doctorante


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Natacha Aprile (7 février 2024). Comment rédiger un projet de thèse : petit guide des fondamentaux. Carnet des doctorant.es du Centre André-Chastel. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://chasteldoc.hypotheses.org/1612


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Melah dit :

    Sur combien de page au maximum peut tenir un projet de thèse ?

    • Natacha Aprile dit :

      Tout dépend de l’institution qui lance l’appel et qui fixe le nombre de page maximal. Il varie généralement entre 3 et 5 pages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search